Avant le traitement

Quand rencontrer un orthodontiste?

Plus d’informations sur nos services

Quel est le meilleur moment pour consulter une première fois l’orthodontiste et quels sont les avantages de le faire?

Les différentes associations d’orthodontistes recommandent une première consultation avec l’orthodontiste vers l’âge de 7 ans.

Dès cet âge, l’orthodontiste évaluera avec les dents présentes en bouche si l’espace est suffisant sur les arcades pour accueillir les dents permanentes et il évaluera également l’occlusion; c’est-à-dire la façon dont les dents ferment ensemble.

Plus tôt l’orthodontiste détecte les problèmes au niveau de l’éruption des dents et de la croissance des mâchoires avant la fin de la puberté, soit chez les filles vers 12 ans et chez les garçons vers 14 ans, moins compliqués seront les traitements orthodontiques futurs. En effet, des traitements de première phase sont disponibles avec différents avantages; le traitement avec les broches ou un équivalent peut être plus simple et plus rapide, possibilité d’éviter une chirurgie des mâchoires.

Les avantages du traitement précoces sont :

  • Exercer une influence positive sur la croissance des mâchoires
  • Adapter harmonieusement la largeur des arcades dentaires supérieures et inférieures
  • Influencer la direction de l’éruption des dents
  • Prévenir l’attrition excessive (usure des dents)
  • Amoindrir les risques de traumatisme ou de fracture des incisives trop proéminentes donc trop vers l’avant
  • Corriger certaines habitudes buccales comme la succion du pouce et plusieurs autres
  • Améliorer l’esthétique et par conséquent l’estime de soi
  • Réduire la probabilité que certaines dents permanentes restent dans l’os (dent incluse)
  • Améliorer les problèmes d’élocution et de propulsion linguale
  • Simplifier et/ou raccourcir la durée du traitement orthodontique futur

Toutefois, il arrive qu’aucun traitement ne soit nécessaire à cet âge. L’orthodontiste assurera un système de surveillance annuel afin de vérifier l’évolution de la croissance des mâchoires et de l’éruption des dents pour ainsi intervenir, si nécessaire, au moment optimal pour le plus grand bénéfice du patient au niveau de l’efficacité et des résultats suite au traitement.